Célébrer le chemin parcouru

Célébrer le chemin parcouru

lamanufacture-leblog

Nous sommes souvent pris par la routine, enchaînant rendez-vous, tâches administratives redondantes, journées à rallonge, avec parfois l’impression de ne pas avancer suffisamment et de ne pas cocher toutes les cases de notre to do list.
Si on rajoute à cela un peu de fatigue, un devis refusé alors qu’on y croyait dur comme fer et des factures en attente de paiement malgré nos relances, on peut vite avoir envie de baisser les bras.

Mon conseil dans ces moments là : faire un arrêt sur images et célébrer le chemin parcouru.

« Relevez la tête et soyez fier de vous. Vous n’êtes plus la même personne qu’il y a un an ».

En premier lieu, célébrez vos réussites à petite échelle : commencez par vous féliciter pour tout ce que vous avez accompli aujourd’hui.
J’aime faire cela le soir, avant de terminer ma journée de travail et d’éteindre mon ordinateur. C’est important de valoriser le travail accompli et de s’auto-féliciter. Personne d’autre ne le fera pour vous, et bien souvent, pris dans le tourbillon de la journée, on ne se rend même plus compte de tout ce que l’on a fait !

Alors soyez fier.e d’avoir traité ces deux demandes de devis en moins de 48h, d’avoir écrit cet article de blog, d’avoir publié sur vos réseaux sociaux, d’avoir appelé ce potentiel partenaire et fixé un rendez-vous avec lui la semaine prochaine ! 
Toutes ces petites actions, mises bout à bout, forment un joli puzzle qui prend forme et fait grandir votre entreprise.

Dans la sphère personnelle, ça marche aussi d’ailleurs et rien n’est plus gratifiant que de s’endormir après avoir identifié au moins 3 kifs dans notre journée : un petit tour chez le coiffeur, un thé avec une amie, une balade avec les enfants, une discussion passionnante avec son chéri, un bon bouquin entamé … Vous pouvez même les noter sur un petit carnet.

« Un jour vous regarderez le chemin parcouru et vous comprendrez alors que tous vos efforts en valaient la peine ».

Soyez bienveillant envers vous même, toujours, et pratiquez la gratitude.
Prenez le temps d’observer tout le chemin parcouru depuis 1 an : sortez un carnet, un crayon et listez de manière la plus exhaustive possible tout ce que vous avez fait en seulement 12 mois ! Vous verrez, c’est énorme !

Pour ma part, il y a un an, nous venions d’ouvrir La Manufacture d’Images et d’Idées, nous prenions nos marques et tâtonnions encore sur la direction à prendre.
Concernant mes activités, je me sentais un peu sous l’eau avec mon magazine, dont la charte graphique ne me correspondait plus vraiment et dont la distribution devait absolument se simplifier et se professionnaliser. Mon métier de photographe m’épanouissait toujours autant, mais je sentais que je stagnais, que je tournais en rond.

Alors que s’est-il passé depuis un an ?

Prenons d’abord La Manufacture : nous avons fini notre installation et la décoration des lieux. Nous avons installé notre signalétique en vitrine, créé et distribué nos cartes de visites, communiqué sur le lieu et nos ateliers à travers nos réseaux sociaux, le magazine, … Nous avons lancé les midis à La Manufacture, ainsi que nos premiers ateliers et workshops et le succès a été au rendez-vous. En octobre dernier, nous avons inauguré notre local, reçu plus de 50 personnes à la soirée et distribué nos goodies concoctés avec amour.
Waou ! On peut vraiment être fières de nous. Et ce n’est que le début. Nous avons beaucoup réfléchi et travaillé pendant ces 2 mois de confinement et avons décidé de repositionner pleinement La Manufacture sur l’entrepreneuriat et l’accompagnement des entrepreneur.es qui nous ressemblent : audacieux, sensibles et sincères. Nouveau site internet, compte Linkedin, nouvelle stratégie sur les réseaux sociaux, création d’outils pour les entrepreneurs, blog, newsletter… tellement de choses ont vu le jour !

Pour le magazine ensuite, les choses ont énormément bougé aussi : Charline m’a prêtée main forte pour refondre complètement la maquette du magazine et lui donner un nouveau look. Elle m’a également accompagné pour choisir un papier et un grammage qui correspondent à l’identité de marque du magazine. 3 nouveaux numéros ont vu le jour depuis. Et j’ai trouvé une super entreprise partenaire (à quelques kilomètres de La Manufacture, ça ne s’invente pas !) qui gère désormais la distribution du magazine dans nos >100 points de dépôt : une équipe jeune, réactive et super efficace. Problématiques résolues !

Enfin, côté photo, j’ai énormément investi en moi : j’ai suivi deux formations qui m’ont profondément transformée et mis un vrai coup de pied aux fesses. J’ai envisagé mon métier sous un nouvel angle, j’ai appris de nouvelles techniques, je suis sortie de ma zone de confort et mon travail a vraiment évolué. J’ai également totalement refait mon site internet, afin qu’il me ressemble à 100% et reflète cette évolution dans mon travail. J’ai créé et distribué des flyers, ainsi que de nouvelles cartes de visite.
Pendant le confinement, mon activité photo étant à l’arrêt je me suis également réinventée et ai ajouté de nouvelles cordes à mon arc : direction photographique pour des marques lyonnaises en quête d’idées, de cohérence, d’harmonie et d’une vraie signature visuelle, en lien avec leur story telling et identité de marque. J’ai tellement adoré faire cela, que j’ai décidé de continuer 🙂

« Il y a quelque chose de pire dans la vie que de ne pas avoir réussi, c’est de ne pas avoir essayé. » Theodore Roosevelt.

Bien sûr, rien n’arrive par magie, et nous savons tous qu’il faut travailler dur et persévérer pour que cela porte ses fruits.
Mais comme j’aime à me le dire, le plus grand risque serait de n’en prendre aucun.
Alors soyez fier.es de tout ce que vous avez fait aujourd’hui, cette semaine et cette année. Ne l’occultez pas, ne l’oubliez pas et félicitez vous en.
Si tout n’a pas fonctionné, ce n’est pas grave non plus. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, n’est-ce pas ? Et c’est bien ainsi que l’on apprend le plus.

Je vous parlerai bientôt de ma vision de l’échec, de sa perception en France par rapport à d’autres pays, et de mon livre de chevet : Les Vertus de l’Echec, de Charles Pépin.

A bientôt

Publier un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tristique ipsum accumsan odio dictum efficitur.
Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Compare
Liste d'envies 0
Open wishlist page Continuer le shopping