Le syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l’imposteur

le-syndrome-imposteur

Syndrome de l’imposteur, bonjour !

 

« Mais pour qui je me prends ? »

« Suis-je légitime de faire ça ? »

« Suis-je vraiment à ma place ? »

« Je vais être démasquée, ils vont se rendre compte que je n’ai pas assez d’expertise, d’expérience… »

« Ça ne fait que 3 ans que je fais ça, je ne suis pas une vraie pro. »

« Je n’ai pas fait telle ou telle école, j’ai appris sur le terrain. »

« Machin ou Truc est bien plus expérimenté que moi, il est plus crédible. »

« Que vont penser mes confrères de moi ? Et si je passais pour un.e nul.le? »

« J’ai juste eu de la chance d’en arriver là »

« Mon concurrent est tellement plus doué que moi. »

 

Ces pensées vous sont familières ?

Rassurez-vous, vous êtes loin d’être seul.e à connaître ce sentiment désagréable de ne pas être à la hauteur, ou pire, de tromper son monde.

Et cela porte même un nom : le syndrome de l’imposteur.

 

Ce syndrome s’appuie sur 3 comportements :

  • l’impression donc de mentir sur ses capacités et compétences, de tromper tout le monde ;
  • le stress d’être démasqué.e et d’être perçu.e comme le/la nul.le que l’on croit être ;
  • la difficulté à accepter les critiques positives et à reconnaître ses compétences, son talent.

 

Le pire dans tout ça ? C’est que tout le monde vous trouve doué.e, compétent.e, talentueux.se. Mais vous avez du mal à accepter ces compliments et retours positifs, et avez plutôt tendance à les balayer d’un revers de main, à coup de «oh, c’était un coup de chance », « je n’ai rien fait de spécial », « oh, c’est pas grand chose ».

 

STOP ! Ça suffit !

 

On souffle un bon coup, on prend un moment pour soi et on observe tout ce qu’on a fait jusque là : nos réalisations, nos actions, nos réussites, nos victoires, les objectifs atteints, les prises de risque… Et on prend enfin conscience que tout cela n’a rien à voir avec la chance.

Au contraire, vous ne le devez qu’à vous, à vos compétences, à votre talent, au travail abattu, à toute cette énergie dépensée. Prenez le temps de saluer tout cela, de le reconnaître et l’accepter. Autorisez-vous enfin à vous féliciter, à être convaincu.e de vos qualités et prenez conscience de votre potentiel.

Soyez bienveillant.e envers vous-même et revoyez votre mode de pensée afin de faire taire cette petite voix qui a le jugement facile et aime vous inonder de critiques négatives.

 

Vous savez quoi ? J’ai moi-même longtemps souffert de ce syndrome de l’imposteur. Convaincue que je n’étais pas légitime car je n’avais pas de formation initiale en photo, parce que je venais de la communication et du marketing, parce qu’il y avait des confrères et consœurs tellement plus doué.es que moi.

Je ne m’autorisais pas toujours à être moi-même et à publier sur les réseaux sociaux ce qui me tenait vraiment à cœur, ou certaines photos que j’avais faites qui me plaisaient vraiment, par peur des réactions, peur du jugement, peur de me faire remarquer. Comme s’il fallait que je reste discrète, que je ne fasse pas de vague, et que je m’en tienne à un standard, à du conventionnel, de l’attendu.

Lors d’événements ou rencontres pros, je me présentais rapidement, car j’avais l’impression que ce que j’avais à dire n’allait intéresser personne.

 

J’avais tord.

  1. Je suis légitime. J’ai bossé pour en arriver là, je me suis formée, j’ai appris, essayé, recommencé, encore et encore.
  2. J’ai de la valeur.
  3. C’est en osant se dévoiler, se démarquer, quitter les chemins tout tracés qu’on trouve sa clientèle, celle qui nous correspond vraiment.
  4. Mes clients aiment et recommandent mon travail.
  5. On ne peut pas plaire à tout le monde, et c’est très bien comme ça.
  6. Le jugement des autres n’est pas important – sauf les avis constructifs bien entendu – car ce que je fais est aligné avec qui je suis vraiment, dans une démarche authentique et sincère, et mon message trouve écho auprès de mes clients.
  7. Il y a de la place pour tout le monde. Chacun à quelque chose à apporter et à offrir.

 

Mon conseil :

 

Ayez confiance en vous. Faites face à vos peurs, vos doutes, vos incertitudes. Affrontez-les. Osez. Quittez votre zone de confort. Et vous verrez, tout ira bien.
Relevez les défis les uns après les autres, un jour après l’autre.

Et célébrez le chemin parcouru, observez et célébrez vos réussites, vos tentatives, vos victoires.

 

 

 

 

 

Publier un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sed tempus diam nec ut Lorem
Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Compare
Liste d'envies 0
Open wishlist page Continuer le shopping